10 plats typiques de 10 pays différents que nous avons mangés en seulement 6 mois à Malte

Bien que Malte soit une toute petite île, elle abrite de nombreuses cultures différentes : en seulement 6 mois ici, nous avons déjà goûté au moins 10 plats typiques de 10 pays différents.

Nous aimons toujours la cuisine italienne, mais pourquoi s’arrêter là ? Il y en a tellement de délicieux !

Comme nous avons toujours vécu dans une petite ville, il ne faisait pas partie de notre quotidien d’essayer des aliments nouveaux et étrangers, également parce qu’il n’y avait pas d’endroits qui proposaient certains types de cuisine. Cependant, en sortant de notre zone de confort et en nous déplaçant dans des endroits cosmopolites, nous avons pu essayer de nombreuses spécialités différentes.

Nous ne voulons pas considérer cela comme acquis, mais peut-être que rester “à la maison” n’aurait pas été possible.

Nous nous sommes habitués à manger des choses qui ne faisaient pas partie de notre menu quotidien avant de partir à l’étranger.

Par exemple, nous mangeons maintenant souvent du “chili con carne” (veau avec des tomates, des herbes et du riz), des nouilles avec des courgettes, des carottes et de la sauce soja, ou de la Gibanica serbe (prononcée “Ghibanizza“), qui est presque devenue notre plat préféré.

Nous l’avons découvert grâce à notre colocataire serbe, qui a décidé un soir de préparer le dîner pour nous tous en nous faisant goûter un plat typique de sa culture : un vrai régal, parole de bon mangeur !

Après tout, nous aimons expérimenter et découvrir de nouvelles cuisines pour ensuite les intégrer à la nôtre.

Il suffit de penser aux nouilles, considérées par la plupart des Italiens comme la nourriture du diable, qui, si elles sont bien cuisinées et agrémentées d’ingrédients tels que des courgettes ou des carottes coupées en julienne, ne sont pas mauvaises du tout !

Nouilles cuisinées par Jacopo

Quoi qu’il en soit, voici les 10 plats de 10 cultures différentes que nous avons mangés en seulement 6 mois à Malte :

  • Le Pastizz maltais (plus communément prononcé “Pastizzo”), une sorte de ballotin de pâte feuilletée fourré de crème de ricotta ou de pois ;
  • Pita Gyros greque;
  • Pretzel allemand ;
  • Kebab turc ;
  • Tacos et burritos mexicains ;
  • Pizza americaine et des frites trempées dans du milkshake;
  • Le pad-thai thaïlandais, un plat de nouilles épicé avec des légumes grillés ;
  • Sushi japonais (bien sûr);
  • Les scones anglais, qui peuvent être soit des mini-sandwichs fourrés à la confiture et à la crème, soit des tranches de gâteau aux sultanines avec de la confiture et de la crème ;
  • Gibanica, un plat typique des Balkans composé de pâte filo cuite avec des œufs et de la ricotta.

Tu sais quelle est la meilleure partie ? Que tous ces plats ont été cuisinés par des personnes de cette culture, souvent dans des restaurants à la décoration typique. Nous devons remercier Malte d’être si internationale et nous-mêmes d’être prêts à embrasser la nouveauté et à cesser de nous fier uniquement à ce que nous connaissons.

Nous aimons toujours l’Amatriciana ou Carbonara, mais pourquoi s’arrêter à notre propre culture quand on peut manger n’importe quoi ! Nous avons eu la confirmation de ce que nous avons toujours cru : il n’y a pas seulement le restaurant préféré “sous la maison”, et il n’y a aucune raison d’avoir des préjugés ou d’avoir peur des lieux ethniques et étrangers.

Cela peut sembler une platitude, mais en réalité, le simple fait d’essayer différentes cuisines vous aide à comprendre à quel point le monde est grand et varié. Il ne s’agit pas de savoir quelle cuisine est la meilleure ou la pire, tous les pays peuvent surprendre et offrir des délices. C’est pourquoi le monde mérite d’être vu avec les deux yeux ouverts : un seul œil ne suffit pas pour l’apprécier.

En conclusion, on peut dire que partir à l’étranger ouvre non seulement l’esprit, mais aussi l’estomac !

Rispondi